Moins consommer et être plus écolo dans sa salle de bain #1


En surfant sur Facebook, une copine a partagé cette photo et aussitôt dans ma petite tête, les signaux d’alarme se sont allumés mais pas pour les mêmes raisons que mes copines. Cette photo les a amusées car elles s’y sont reconnues, plein de produits pour elles et très peu pour leur moitié.

Moi, je me suis dit en voyant la photo et au vu des commentaires qu’il y avait du boulot pour changer les habitudes de consommations. Nous sommes formatés depuis des années à acheter 150 000 produits pour prendre soin de nous que se soit pour notre corps, notre visage, nos cheveux et ainsi, dans nos salles de bain, les produits en tout genre débordent des tiroirs et placards et finiront dans nos poubelles.

Je sais très bien que ce n’est pas facile de se défaire de ses vieilles habitudes et du matraquage marketing des marques cosmétiques. On a envie de les croire, leur belles promesses, on a envie de l’acheter cette crème miraculeuse qui nous fera paraître plus jeune et ce shampooing qui va sublimer nos cheveux jusqu’à les confondre avec de la soie.

Mais tout ceci n’est que leurre pour nous faire acheter, acheter et encore acheter. Je suis sûre que vous avez dit à vos enfants ou qu’on vous a dit étant enfant : « il ne faut pas croire tout ce que tu vois à la télé ».
Eh bien pour les pubs (et surtout pour les pubs de cosmétiques, je dirais) ça s’applique. Il faut être critique, se poser des questions… et ne pas être naïf. Les industriels pensent avant tout à eux et à leur portefeuille avant de penser à vous.

Je me suis donc dit qu’il fallait agir pour plusieurs raisons :
- notre santé tout d’abord, on ne dira jamais assez combien les substances contenues dans les produits de beauté sont nocives pour la santé. Je vous invite à lire cet article sur les perturbateurs endocriniens dans les produits de beauté, ça fait réfléchir.
- la masse considérable de « futurs déchets » que ces produits occasionnent.

Donc, je vais essayer de remplacer ces produits de beauté (les plus courants retrouvés dans une salle de bain) que ce soit pour les hommes ou les femmes par un produit soit fait maison, soit bio/écolo du commerce mais dans tous les cas, je vais essayer de limiter les déchets.

En attendant que j’écrive mes articles sur le sujet, je vous invite à découvrir la slow cosmétique, un site parfait pour vous initier à la cosmétique home made.

Et pour vos flacons vides, au lieu de les jeter si vous ne les réutilisez pas,  pensez à C’est s’il y a onglerie avec son projet Récup’ Réduc’. Je vous dis tout là.



On peut prendre soin de soi et de toute sa famille de façon naturelle 
tout en respectant notre Bulle Bleue. 
Vous allez voir comme c’est facile, 
il faut juste « accepter » de changer ses habitudes et se défaire du marketing.



Commentaires

Enregistrer un commentaire