Un défi ou un écrit #4 – « Savoir pardonner » ou « Ceci est un message personnel »


Cette semaine Agoaye nous propose un défi qui n'est pas des plus facile "savoir pardonner". C'est une chose difficile à faire de pardonner, considéré comme un aveu de faiblesse dans notre société. J'avais beaucoup de mal j'avoue à pardonner les gens, être rancunière était un trait de caractère qui me allait comme un gant puis j'ai réussi à dépasser ça au fil des années, des rencontres, des expériences que j'ai vécu.
Je ressentais beaucoup de colère envers les personnes qui me faisaient souffrir ou qui faisaient souffrir les gens que j'aime, j'étais haineuse, je l'avoue puis j'ai réalisé que ces sentiments ne me soulageaient pas du tout bien au contraire car je restais là à ressasser, je restais habitée par cette colère incapable d'avancer, de pardonner, je stagnais dans ma vie.

Vous l'aurez donc compris, cette semaine, j'ai relevé le défi pour continuer d'avancer.

❤ Je partage avec vous les citations de Gandhi qui m'inspirent le plus et que j'aime lire et relire pour qu'elles m'imprègnent :



"Le faible n’arrive pas à pardonner. Le pardon est l’apanage du fort."
 
"La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est plus viril que le châtiment. Le pardon est la parure du soldat."

"La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents."

"Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles."

"La loi de l'amour se montre plus efficace que ne l'a jamais été la loi de la destruction."

❤ J'ai essayé de remplir la fiche de pardon cette semaine et on va voir ce que ça donne.

* Pour quelles raisons suis-je en colère ?
J'ai été pendant très longtemps en colère contre un camarade de classe qui depuis la maternelle jusqu'au bac, se moquait de moi et de mes cheveux frisés. Je vivais très mal toutes ces moqueries permanentes, les méchancetés dont j'ai fait preuve, j'en devenais agressive, je haïssais mes cheveux et j'étais violente car je me défendais en tapant ou en insultant.

* Comment faire pour ne plus souffrir de cette situation ? 
En quittant le lycée, j'étais libérée ce qui m'a soulagé d'une certaine manière mais il m'a fallu des années et l'amour de M.Bulle par contre, pour me réconcilier avec moi-même, avec l'image que j'avais de moi, de mes cheveux.

* Quels seraient mes mots si j'expliquais ma colère à la personne qui me l'a provoquée ?
"Sais-tu combien tes mots, tes moqueries envers moi m'ont blessés durant toutes ces années ? Combien l'image que j'avais de moi était négative et fausse ? Que je t'ai détesté toute ma scolarité et même après et qu'il m'a fallut du temps pour m'aimer, me réconcilier avec moi-même et te pardonner."

* Je ne suis pas coupable parce que j'ai mes cheveux et que je les ai eu court une grande partie de mon enfance me faisait passer pour un garçon.

* Je comprends la personne qui m'a blessé parce que ......
Alors là, je sèche car je ne sais pas trop ce qui a pu le pousser à se moquer de moi comme ça aussi longtemps. Je dirais que c'est la simple bêtise d'un enfant au début qui l'a poussé à ça, il trouvait ça drôle car je ressemblais à un garçon ou un mouton/caniche avec mes cheveux mais après je ne sais pas comment expliquer que cela ait duré aussi longtemps. 
 
❤ Pour le dernier coeur du défi, je ne vais pas renouer le dialogue avec des personnes qui m'ont blessé afin de discuter avec elles car je ne souhaite pas reprendre contact tout simplement, je pense que ces personnes ont eu leur place dans ma vie mais que ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ces personnes m'ont permises d'évoluer, de me construire, d'avancer et je ne serai surement pas comme je suis aujourd'hui sans elles et au final, je les remercie pour ça. Il m'a fallu du temps pour pardonner ces personnes mais ça y est aujourd'hui, je peux le dire, je ne ressens plus de colère quand j'y pense.
Si un jour par hasard, elle tombe sur cet article, elles se reconnaitront peut-être et elles sauront que je les ai pardonné, que je leur souhaite d'être heureuses dans leur vie.


✤ ✤ ✤


N'hésitez pas à partager ma petite bulle de douceur et de bonne humeur autour de vous. En effet, c'est grâce à vos partages que Ninou écolo se fait connaître, vous êtes mes meilleurs ambassadeurs. Et n'hésitez pas à me faire des retours quand vous testez les recettes et que vous partagez sur les réseaux sociaux, grâce au #ninouecolo, je vous retrouverais facilement




Commentaires

  1. merci pour ces confidence, je ne participe pas à ce défi mais cette partie pourrait m'être très utile :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore trovué le temps de faire ce 4ème défi mais une chose est sûre, ta citation de Gandhi sur l'amour et la haine fait écho en moi !

    RépondreSupprimer
  3. Une participation très juste. Merci :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire