La vie de ma bulle sucrée : septembre

Qui dit nouveau mois, dit nouvel de notre bulle sucrée. 
Alors que se passe t’il ce mois-ci dans notre bulle sucrée ?
 
 
 
En septembre, l'activité de l'apiculteur s'accroit avec notamment la préparation des colonies pour l'hivernage, l’extraction et la mise en pots du miel...
 
La durée des jours diminue fortement et en fin de mois l'équinoxe annonce l'arrivée de l'automne.
La ponte de la reine a fortement diminuée et la taille de la colonie se stabilise. Quelques variétés de plantes à floraison tardive permettent aux abeilles d'aller chercher encore quelques pollens et nectars : lierre (jusqu'en octobre), arbousiers, luzerne...

Rappel des épisodes précédents : L’abeille était allée chercher du nectar dans la nature. Elle avait transformé ce nectar en miel par un travail enzymatique et une opération de déshydratation. Miel qui était ensuite stockée dans des alvéoles fermées par un capuchon de cire. L’apiculteur était ensuite venu récolter le miel en récupérant les cadres qui se trouvent dans la hausse c'est-à-dire la partie supérieur de la ruche. Il va maintenant pouvoir procéder à l’extraction et la mise en pot du miel.

Les cadres sont ramenés dans la miellerie pour être tout d’abord désoperculés à l’aide du couteau à désoperculer. Grâce à ce couteau, l’apiculteur enlève le petit capuchon de cire de chaque alvéole gorgée de miel. Le cadre est alors placé dans un extracteur qui fonctionne sur le même principe que le panier à salade : la force centrifuge fait sortir le miel des alvéoles désoperculées. L’extracteur est donc un grand panier d’inox qui tourne sur lui-même à l’intérieur d’un tonneau. Il peut être manuel ou électrique. Lors de l’extraction, le miel s’écoule le long de la paroi de l’extracteur pour être filtré puis mis en pot avant qu’il ne cristallise. 
 
 
 **********

Je vous rappelle que vous pouvez parrainer des abeilles sur le site Un toit pour les abeilles.
Je vous renvoies à mon article sur le sujet ici.

 
 

Commentaires