La vie de ma bulle sucrée : octobre

Qui dit nouveau mois, dit nouvel de notre bulle sucrée. 
Alors que se passe t’il ce mois-ci dans notre bulle sucrée ?
En octobre, l’apiculteur profite des dernières journées chaudes pour effectuer les ultimes interventions et préparer l’hivernage des colonies : il vérifie l’étanchéité des toits, ajoute éventuellement un isolant contre le froid, place des grilles à l’entrée des ruches pour éviter les intrus tels que souris ou frelons asiatiques, 
vérifie les provisions…


Pour les abeilles, les  dernières floraisons sont en cours comme le lierre qui fournit du très bon pollen 
et du nectar si les conditions le permettent.

La dernière génération d'abeilles s'économise pour affronter plusieurs mois froids, humides, et sans floraisons. Une fois l’hivernage effectué, les abeilles devront rester au calme et ne plus être dérangées. 
Pour l’apiculteur ce sont les travaux d’hiver qui commencent avec la réparation / préparation du matériel pour la saison suivante et la commercialisation de son miel. 
Il profite en général aussi de cette période pour lire et se former.

Pour affronter l’hiver correctement chaque ruche doit contenir au minimum 15 kg de miel. 
Les abeilles ne craignent pas le froid mais l’humidité qui favorise le développement des moisissures et champignons. Il est donc important que les ruches soit bien aérées et étanches
 et que l’herbe soit fauchée en périphérie. 




 **********

Je vous rappelle que vous pouvez parrainer des abeilles sur le site Un toit pour les abeilles.
Je vous renvoies à mon article sur le sujet ici.

Commentaires