La vie de ma bulle sucrée : janvier

Qui dit nouveau mois, dit nouvel de notre bulle sucrée. 
Alors que se passe t’il ce mois-ci dans notre bulle sucrée ?
 
 
 
En janvier l'activité de la colonie est pratiquement nulle : les abeilles continuent à se tenir serrées les unes contre les autres pour former une grappe et se réchauffer. Il ne faut pas déplacer la ruche ou l'ouvrir au risque de disloquer la grappe et de voir les abeilles mourir de ce coup de froid.

Si l’apiculteur n’intervient plus sur les ruches, il est important de les visiter régulièrement pour s’assurer que tout est en ordre, car il peut arriver qu’une branche soit tombée sur une ruche, qu’un toit se soit envolé, qu’une paroi ait été attaquée par un pic vert ou bien qu’une ruche ait été renversée...

Peu à peu les jours rallongent et la ponte de la reine peut doucement redémarrer.
Cette période sans intervention sur les ruches est aussi l’occasion pour l’apiculteur de préparer ou réparer le matériel : réparation des cadres, peinture des ruches neuves…

Les abeilles continuent de vivre sur les réserves accumulées durant le printemps et l’été.


 **********
 
Je vous rappelle que vous pouvez parrainer des abeilles sur le site Un toit pour les abeilles.
Je vous renvoies à mon article sur le sujet ici.

Commentaires

  1. J'ai aussi une ruche que je parraine.
    Nous ne sommes pas de très gros consommateurs de miel, mais l'idée de participer à la sauvegarde de ces petites abeilles, indispensables, dont nous dépendons tellement pour l'agriculture, m'a paru indispensable !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Pancakes à la banane {végane et sans gluten}

Le brossage à sec de la peau pour une peau de pêche !!

#1. Mes favoris du moment pour le visage