La vie de ma bulle sucrée : Février

Durant les mois d'hiver, les abeilles se tiennent serrées les unes contre les autres pour former une grappe et conserver la chaleur. En février, les jours rallongent et l'activité reprend peu à peu : la grappe d'abeilles se disloque et la reine se remet réellement à pondre.





Durant cette période la colonie est particulièrement fragile car les réserves de nourriture sont quasiment épuisées : la ruche peut alors mourir de faim.
Dans certaines régions, les noisetiers, les saules ou les aulnes peuvent fournir de précieux pollen dès février.

Si le temps est clément, la fin du mois correspond aussi au réveil de reines de frelons asiatique  (Vespa velutina) qui vont aller créer de nouvelles colonies. Ce frelon est un virulent prédateur de l'abeille et des butineurs.  Il a été introduit accidentellement en Lot-et-Garonne en 2004, par l’importation de produits en provenance de Chine et colonise peu à peu tout la France et l’Europe. Il n’a pour le moment aucun réel prédateur et représente un danger important pour la biodiversité.

 **********
 
Je vous rappelle que vous pouvez parrainer des abeilles sur le site Un toit pour les abeilles.
Je vous renvoies à mon article sur le sujet ici.

Commentaires