Se laver les cheveux autrement

Aujourd’hui, je vais partager avec vous des alternatives que j’ai testé pour me laver les cheveux ou ceux de mes minibulles de façon « naturelle ». J’entends par-là sans ingrédients beurk (comme les sulfates, silicones, perturbateurs endocriniens comme le paraben, le diéthyl-phtalate (voir les conséquences ici)… en gros, tout ce qu’on retrouve dans un shampoing dit classique qu’on va trouver en grande distribution notamment.

Mes bouclettes
Tout ce que je vais vous proposer est très simple à réaliser car, comme vous le savez, je n’aime pas me prendre la tête ou me déguiser en petit chimiste.

Mais avant de vous lister tout ça, j’aimerais juste revenir sur l’étape de transition entre le chimique et le naturel. Soyons claire, cette étape n’est pas forcément facile à vivre. Il faut débarrasser ses cheveux des agents occlusifs, ingrédients beurk et ça ne se fait pas du jour au lendemain,  ce qui peut en décourager certain(e)s. En effet,  ils/elles trouveront leurs cheveux secs, ou gras, qui ne se coiffent pas, avec des boucles qui ne sont pas définies ou encore des pellicules…
Sachez qu’il faut compter en moyenne 15 jours pour que les cheveux se débarrassent de tout ça donc donnez-vous 1 ou 2 mois pour voir ce que ça donne réellement.

Et avant de passer au naturel, faites une cure de coco pour aider vos cheveux pendant la transition. En effet, le lait de coco fait partir les produits chimiques qui se sont accumulés sur les cheveux. Vous pouvez utiliser soit le lait de coco, soit l’huile de coco ou alors encore mieux vous pouvez combiner les 2 en même temps ainsi vos cheveux seront détoxifiés et ils bénéficieront d’un soin complet puisque le lait de coco est à la fois hydratant et nourrissant et que l’huile de coco continent de l’acide laurique (pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à aller lire la fiche produit ici). Vous l’aurez compris, vos cheveux vous diront merci.

Notez qu’il faudra aussi tester plusieurs choses que je vais vous proposer pour voir ce que vos cheveux aiment ou pas et aussi pour varier les plaisirs. En tout cas, ne vous découragez pas surtout !
Bon, allez trêve de bavardage, c’est parti pour la liste de ce que j’ai testé pour laver mes cheveux ou ceux de ma tribu :

Source
* Le shampoing solide de chez Bulles de Tribu : Il existe en version au miel ou à l'ortie. Ce shampoing solide a été une grande découverte pour moi, nous en sommes fan à la maison. La composition est extrêmement simple comme vous pouvez le constater. 
Shampoing au miel : Huile d’Olive, Huile de Coco, Beurre de Karité, Beurre de Mangue, Eau, Miel, Lait de coco.
Shampoing à l'ortie : Huile d’Olive, Huile de Coco, Beurre de Karité, Beurre de Mangue, Eau, Poudre d'ortie, Lait de coco.
Mais alors le résultat lui est bluffant du à la qualité des ingrédients et à la saponification à froid des savons. Les cheveux sont doux, nourris, hydratés et la version avec l'ortie aide à lutter contre les pellicules.
De plus, ce shampoing solide dure extrêmement longtemps, vu qu'il suffit juste de le faire glisser une ou 2 fois sur les cheveux mouillés pour que la mousse se libère.




* Le shampoing au bicarbonate de soude : 
 Concernant cette méthode que j'aime beaucoup, je vous renvoie à l'article que j'avais écris sur le sujet ici.
Voici un petit récapitulatif des avantages :
- Assaini le cuir chevelu.
- Réduit la formation de pellicules.
- Nettoie en profondeur les cheveux en retirant tous les résidus de produits accumulés surtout pour celles qui utilisent des produits lourds tels que le gel ou la laque.




* Le shampoing au œuf : Là encore, pour cette méthode, je vous renvoie à l’article que j’avais écrit sur le sujet ici. On peut également concernant le shampoing au œuf, utiliser le blanc, dans ce cas, il suffit de mélanger le blanc et le jaune comme une omelette et de l’appliquer sur les cheveux, vous rajouter un peu d’eau ou hydrolat si vous le souhaitez. Je vous conseille d’utiliser un flacon (que vous aurez récupéré et nettoyé au préalable) ou un applicateur (comme pour faire une teinture), vous verrez que pour beaucoup de shampoings naturels qui sont très liquides, c’est plus simple pour l’appliquer sur l’intégralité de la chevelure sans en mettre partout.


* Le shikakaï :  Cette poudre indienne, contient énormément de saponine végétale ce qui en fait un excellent shampoing. D’ailleurs,elle signifie « fruit pour les cheveux ». J’aime beaucoup cette poudre, mes cheveux l’apprécient beaucoup ainsi que ceux de mes minibulles.

Il suffit de la mélanger à un peu d’eau puis de l’appliquer sur les cheveux mouillés. Par contre, il faut faire attention de ne pas en mettre dans les yeux car elle est irritante, ça fait comme quand on se met du savon dans l’oeil. Pareil pour prélever la quantité de poudre nécessaire pour se laver les cheveux, il faut faire attention de ne pas l’inhaler car elle est très volatile et vous risquez de tousser. Donc moi, je mets un tissu devant mon nez et le tour est joué.

Recette : 
* 25 gr de shikakaï
* 50 ml d'eau

Je prélève la poudre et je la mets dans un bol exemple. Puis je fais chauffer de l’eau.
Une fois que l’eau est bien chaude, je la verse doucement sur la poudre en mélangeant vigoureusement afin d’obtenir une pâte bien homogène. Puis je l’applique sur cheveux mouillés et je laisse poser quelques miniutes en fonction du temps que j’ai devant moi (minimum 2-3 minutes).
Je rince à l’eau bien soigneusement pour enlever toute la poudre de mes cheveux puis je me les démêle, je rince à nouveau et je termine par une eau de rinçage (6 cuillères à soupe de vinaigre de cidre avec 1 cuillère à café de miel ou sirop d’agave pour 1,5 litre d’eau).

Cette poudre me lave très bien les cheveux, elle les fait briller et aide au démêlage également.
Je l’achète chez Hennés et soins d’ailleurs ou sur Aroma-zone.

* Le ghassoul : C'est une poudre volcanique qui provient de l'Atlas au Maroc,  vous connaissez sûrement au moins de nom. Cette poudre est géniale car elle s'emploie aussi bien pour les cheveux, le corps que le visage. Alors ce qu'il faut savoir c'est que le ghassoul ne contient aucun tensioactif, il absorbe les graisses et les impuretés sans les agresser. Il redonne souplesse et brillance, les cheveux sont faciles à démêler et au niveau du cuir chevelu, il aide à réduire les pellicules et les démangeaisons.

J'aime beaucoup cette poudre, car je la trouve extrêmement fine donc facile à rincer (après c'est peut-être du à la qualité du ghassoul que j'ai utilisé à savoir celui de chez Hennés et soins d'ailleurs).

Recette :
* 1 bonne cuillère à soupe de ghassoul (à adapter en fonction de la longueur des cheveux)
* de l'eau ou hydrolat

Je prélève la poudre et je la mets dans un bol. Puis, j’ajoute l’eau au fur et à mesure jusqu’à ce que j’obtienne une pâte homogène. Je l’applique sur mes cheveux mouillés, je masse puis je rince une première fois. Je démêle mes cheveux et je rince une nouvelle fois pour enlever toute la poudre. Puis je termine par mon eau de rinçage.

Je n’ai utilisé cette poudre que 2 fois, mais j’ai bien apprécié le résultat sur mes cheveux. Ils étaient doux et brillants.

* Le sidr : Cette poudre indienne, c’est ma chouchoute, je l’adore. C’est la poudre obtenue à partir des feuilles du jujubier, c’est le cousin du Shikakaï.

Il présente le gros avantage de laver les cheveux qui ont été colorés (notamment avec de l’Indigo ou du Katam) sans les faire dégorger et en fixant la couleur, donc il est parfait après mes hennés. De plus, j’adore sa texture, un peu gluante, je le trouve agréable à poser du coup. Il se rince très très bien également.

Cette poudre astringente permet également de prendre soin du cuir chevelu en limitant les démangeaisons et les pellicules.

Recette : 
  • 1 bonne cuillère à soupe de Sidr (à adapter en fonction de la longueur des cheveux)
  • de l’eau chaude
Je prélève la poudre et je la mets dans un bol. Puis, j’ajoute l’eau chaude au fur et à mesure jusqu’à ce que j’obtienne une pâte homogène. Je l’applique sur mes cheveux mouillés, je masse bien puis je rajoute de l’eau plusieurs fois pour bien émulsionner la poudre dans mes cheveux. Je masse donc entre chaque ajout d’eau. Je démêle mes cheveux et je rince une nouvelle fois pour enlever toute la poudre. Puis je termine par mon eau de rinçage.

Mes bouclettes apprécient beaucoup cette poudre,  ainsi que les cheveux de mes minibulles.

* La farine de pois chiche : Là, je vais vous parler d’un shampoing un peu particulier, car il s’agit de la farine de pois chiche, j’en ai entendu parler sur le blog de Dame Silu donc j’ai voulu tester. Oui, c’est la même qu’on utilise pour cuisiner. Ça semble surprenant mais en fait, la farine de pois chiche contient des saponines tout comme le shikakaï, donc c’est logique qu’on puisse l’utiliser pour se laver les cheveux. Je la trouve en magasin bio.

La première fois que je l’ai utilisée, autant vous dire que ça a été une cata, je me suis retrouvée avec des morceaux de farine dans les cheveux, une vraie galère à enlever. Donc c’est plus simple à utiliser pour les cheveux de ma minibulle 1 qui a les cheveux raides mais bon sur mes cheveux même si c’est un peu plus compliqué ça va maintenant.

Recette : 
  • 2 bonnes cuillères à soupe de farine de pois chiche ((à adapter en fonction de la longueur des cheveux)
  • de l’eau chaude (pas trop chaude surtout pour ne pas enlever le pouvoir lavant de la farine)
  • 1 cuillère à café de poudres soins comme le neem, tusli, orange, citron… (pour aider à rincer plus facilement la farine)
  • une passoire pour tamiser et filtrer
Je prélève donc la farine que je tamise soigneusement avant de la mettre dans mon bol, puis j’ajoute la poudre, et j’ajoute doucement l’eau chaude puis je mélange énergiquement. Ensuite,je filtre la préparation avec un vieux collant (très bonne passoire fine) et je la mets dans un vieux flacon. C’est un peu plus long à préparer que les autres mais rien d’insurmontable non plus !

Ensuite, donc, j’applique mon shampoing sur cheveux mouillés puis je masse et je rince soigneusement mèche par mèche, je démêle mes cheveux avec un peigne fin et je rince à nouveau et je termine enfin par mon eau de rinçage. En procédant comme ça, normalement je n’ai plus de trace de farine mais si ça arrive, je les rince à nouveau et voilà.

Pour les cheveux raides, avec un dernier brossage sur cheveux secs, plus aucune chance qu’il reste une trace de farine !

Mes cheveux sont bien lavés, doux. Pour ma minibulle 1, ils restent plus faciles à démêler les jours suivants je trouve. C’est une tambouille rigolote à faire que de préparer de la farine pour se laver les cheveux !


source
* La saponaire  : La saponaire qui veut dire savon est donc pleine de saponine, elle est donc parfaite en shampoing naturel. Quand on l’achète, elle se présente sous forme de plante qu’il faut faire infuser donc pour extraire la saponine.

Recette :
  • 25g de saponaire
  • 400 ml d’eau
Il faut mettre la saponaire dans l’eau froide et laisser reposer toute la nuit.
Le lendemain, je fais bouillir 20 mininutes puis je laisse infuser hors du feu 10-15 minutes. Et enfin, je termine en filtrant la préparation.

Je mets ensuite le shampoing dans un flacon (un flacon mousseur est idéal pour ce shampoing afin d’appliquer la mousse directement sur les cheveux). Je le conserve une semaine, 10 jours environ au frigo (dans ce cas-là, tout le monde se lave avec pour ne pas gaspiller la préparation).

J’applique donc le shampoing sur cheveux mouillés puis je masse mes cheveux. Je rince soigneusement et je termine par mon eau de rinçage.

Encore un super shampoing naturel, simple à faire qui donne de très bons résultats. Il est nickel pour mes minibulles je trouve car très doux !


* Les noix de lavage :  Les noix de lavage sont des coquilles du fruit de l’arbre Sapindus Mukoross. On les connaît car elles sont souvent utilisées pour remplacer la lessive pour laver le linge.
Ces petites coquilles étant remplies de saponine végétale, j’ai donc voulu les utiliser en shampoing.

Recette
  • 250 ml d’eau
  • 3 demi-noix
  • 1,2g d’extrait de pépin de pamplemousse (pour la conservation). Moi, j’ai mis 35 gouttes (pour le nombre de gouttes tout dépend de l’EPP que vous utilisez et du compte-gouttes avec lequel il est livré)
J’ai mis les noix dans une casserole avec l’eau. Puis, j’ai fais bouillir environ 5 minutes. J’ai laissé refroidir le tout avant de le mettre dans mon flacon (un flacon mousseur est également idéal aussi pour ce type de shampoing) puis je rajoute l’EPP.

J’applique donc le shampoing sur cheveux mouillés puis je masse les cheveux. Je rince soigneusement et je termine par une eau de rinçage.

Le résultat sur mes minibulles a été parfait. Des cheveux brillants, bien lavés, doux.
Quand j’en referais, je le mettrai dans un flacon mousseur afin de faciliter l’application (comme pour la saponaire) car c’est très liquide et on ne se rend pas compte de la quantité que l’on utilise et si on l’applique bien sur toute la chevelure.


* Le no-poo avec l'après-shampoing de Fleurance nature
On entend beaucoup parlé du no poo en ce moment sur la toile comme  le fait de ne plus se laver les cheveux avec un shampoing mais le no-poo, c’est avant tout le fait de se laver les cheveux avec un après-shampoing. Cette technique du no-poo a été inventée par la coiffeuse Lorraine Massey aux États-Unis pour les cheveux bouclés qui ont des besoins spécifiques par rapport aux autres types de cheveux.

Bien que cela puisse surprendre de se laver les cheveux avec un après-shampoing vu que comme son nom l’indique c’est censé être utilisé après le shampoing pour démêler, eh bien je peux vous dire que c’est un super shampoing et soin en même temps. En effet,  il y a des bases lavantes très douces dans les après-shampoings, donc c’est parfait pour laver les cheveux tout en douceur.

Pour cette méthode, il faut utiliser un après-shampoing clean bien entendu et c’est peut-être ça le plus dur à trouver au final. Moi, j’ai trouvé celui de chez Fleurance nature qui est très bien, le seul souci c’est qu’il ne va plus être distribué dans peu de temps.

Cet après-shampoing mousse légèrement effectivement et dessine très bien mes boucles. Mes cheveux sont doux, hydratés et mes boucles ont du pep’s. Un vrai bonheur, les cheveux de minibulle 2 aiment beaucoup aussi ce lavage au no-poo.

***********

Voilà, le petit tour de mes expériences de lavage est terminé, pour le moment car j’ai d’autres choses en réserve à tester. J’espère que ça vous donnera envie d’essayer et de voir ce que vos cheveux aiment.  Le mieux selon moi, c’est d’alterner différents modes de lavage pour ne pas se lasser et pour que les cheveux profitent des différents bienfaits de ces différentes techniques de lavage.

Prenez soin de vos cheveux, et n’oubliez pas, la période de transition peut être pénible mais quand vous aurez trouvé les soins qui leur sont adaptés, ils vous le rendront bien. Et si ça ne vous tente pas, optez pour des shampoings bio du commerce, à la composition clean (ce n’est pas parce qu’un shampoing est bio que sa compo est clean, il peut tout de même y avoir des ingrédients allergisants, des agents occlusifs etc…), je vous renvoie à l’article de Les cheveux de mini sur le sujet qui vous donne son top 10 des shampoings bio clean.

Je pense que je ferai le même article pour les après-shampoings, si ça vous tente.



Pour mes poudres, je me fournis donc soit chez Hennés et soins d'ailleurs soit chez Aroma-zone.
Si vous le souhaitez, je peux vous parrainer sur les 2 sites ainsi que sur celui de chez Bulles de Tribus. 


Commentaires

  1. Bon et bien ...y en a pleins à tester pour moi encore ...☺️☺️☺️☺️....en tt cas tt ce que je peux dire c est que grâce a tes conseils j ai changes ma façon de m occuper de mes cheveux et j avoue le changement est radical et sans aucun regrets...merci à toi ninou...

    RépondreSupprimer
  2. les après shamp ... oui très intéressée :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire